Le comédien et le musicien ont subjugué les spectateurs : ils créent un accord indicible entre la parole et les mélodies.

 

Samedi soir, au prieuré de Saint-Jean-du-Grais, les spectateurs, assez nombreux, ont été touchés droit au cœur par le spectacle donné par un duo talentueux, inspiré et brillant : le comédien Didier Marin et le musicien Yann Beaujouan.

Le premier a eu l'idée de faire une lecture théâtralisée d'un terrible roman de Michel del Castillo, « La Guitare ». Il a très vite ressenti la nécessité d'y joindre un accompagnement musical. Il a fait appel à Yann Beaujouan, excellent chanteur-compositeur, et surtout, pour la circonstance, formidable guitariste. Le résultat de leur union artistique est le grand moment d'intense émotion qui a submergé les spectateurs lors de cette soirée magique.
L'histoire est tragique à l'extrême. Le protagoniste est un nain difforme, délaissé par ses parents, abandonné à une « sorcière », exclu du monde. Le duo en fait un hymne à l'humain d'abord douloureux, puis porteur d'espoir, avec l'apparition d'un Gitan qui lui enseigne la guitare. Il laisse le soin aux spectateurs de découvrir la fin du récit, qu'on soupçonne malheureuse.
La parole est juste, précise, d'autant plus expressive que le ton est maîtrisé, le plus souvent dans la retenue. La musique en souligne les nuances, en suggère le tempo, ou se fait plus ample pour exalter l'atmosphère de l'instant sur une pause du lecteur. L'accord entre le comédien et le musicien fait merveille. Ce spectacle est à voir à la première occasion.

" La Guitare"

de Michel del Castillo

 

nous emmène en Espagne plus précisément dans la province de Galice    

balayée par les vents et la fureur des vagues de l'océan...

 

Une voix musicale et une voix humaine.  Deux voix en symbiose et en harmonie. 

 

Deux voix qui se parlent et se répondent pour créer la magie d'un récit riche en images en sensations en couleurs.  

 

Une tranche de vie d'un nain difforme et repoussant, haï des siens et qui cherche à atteindre leur cœur.
"Un monstre" du moins c'est ainsi qu'on l'appelle dans le voisinage, où tout le monde se détourne ou fuit sur son passage…
Seul Jaïro, le guitariste gitan de passage en Galice lui fera caresser l'espoir de toucher le cœur de ses « semblables » par la musique.
Un récit dont on sort ahuri, médusé... 

© 2023 by OCTAVE MUSIC MANAGEMENT. Proudly created with Wix.com

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • Vimeo Clean
  • YouTube Clean